Victimes/Slachtoffers

Chaque semaine, nous relevons les articles de presse en ligne qui parlent de meurtres de femmes parce qu'elles sont femmes.Vous souhaitez nous aider dans cette tâche ? C'est par ici.

Féminicides - 2017

30/05/17: Claudia B., 32 ans, Piéton
27/05/17: Alia B., 56 ans, Kortrijk
26/05/17: Jocelyne I., 33 ans, Zeebrugge
07/05/17: Thayrine C., 37 ans, Bléharies
22/04/17: Laeticia B., 23 ans, Mons
09/04/17: Soussane S., 17 ans, Liège
30/03/17: Onbekende, Beerzel
30/03/17: Malika T., 41 ans, Asquillies
28/03/17: Karima E., 33 ans, Hensies
08/03/17: Onbekende, 71 jaar, Blankenberge
04/03/17: Femke W., 38 jaar, Lanaken
24/02/17: Geneviève D., 45 ans, Mons
20/02/17: Inconnue, Bruxelles
07/02/17: Shashia M., 20 jaar, Antwerpen
21/01/17: Sofie M., 27 jaar, Knokke
18/01/17: Florence K., 38 ans, Braine-le-comte
10/01/17: Carmen G. O., 35 ans, Comines

Victimes du continuum des violences

Les féminicides ont lieu dans un contexte de violence plus global, lié au système patriarcal. Pour cette raison, nous avons pris le parti de recenser aussi les victimes de ce « continuum de violence », qu'il s'agisse de féminicides « évidents », de féminicides potentiels ou de meurtres de personnes victimes d'un milieu marqué consciemment ou non par la domination masculine.
Suivre ce lien